Histoires d’hommes… et de femmes

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Fausse accusation: une proche de l’accusatrice m’écrit. J’ai eu la surprise de recevoir un message d’une personne proche de mon accusatrice. Sans le mentionner trop précisément il s’agit d’une personne dont je peux dire qu’elle est liée à sa famille. Quelqu’un qui nous avait connu et dont l’accusatrice était proche.

 

J’avais essayé de contacter cette personne avant le procès pour tenter de comprendre l’affaire. Elle n’a jamais reçu ma lettre. Et aujourd’hui, elle a trouvé ma piste pour m’écrire ceci (extraits - j’ai mis certains passages en gras et le prénom de l’accusatrice est remplacé par ***):

 

«… mon instinct traçant la route, j’éprouve le besoin de t’écrire et te raconter mon histoire dans cette histoire… Elle est constituée pour ma part de trois épisodes que j’ai vécu et dont j’aurais pu témoigner. D’abord une lettre, ou *** décrivait tout ce qui lui arrivait de super-génial… Ensuite, notre rencontre ouverte et sympathique dont je garde un bon souvenir…

Le troisième épisode n’a plus rien à voir avec les deux précédents. Cette affaire (ndlr: la plainte pénale et l’instruction) était déjà bien avancée, et lors de ma venue a Genève, j’ai trouvé *** dans une situation très inquiétante, petite marionnette aux gestes désordonnés, le cerveau abrutit par les médicaments. Les tireurs de ficelle étaient nombreux aux dessus de sa tète embrumée et de son être en souffrance, médecin, avocat, psy, assistante sociale, ainsi qu’un groupe genre défense des femmes battues, manipulateurs agressifs exploitant la situation et cherchant a faire de *** un cas de croisade… ça allait jusqu’aux mots clefs qu’elle devait utiliser dans ses déclarations ou la réécriture de son histoire qui s’éloignait peu a peu de la réalité qu’elle avait vécue… Nous nagions en plein délire…

Dans cette situation, le seul chemin que j’ai pu proposer a *** , et défendre jusqu’à de violentes prise de mots, passait d’abord par le retrait immédiat de sa plainte…

*** était au plus mal, se débattant a cette époque dans deux autres histoires de cœur modèle catastrophe… les pressions trop nombreuses et trop fortes…

Mon temps était limite et j’ai échoué avec ce sentiment de totale impuissance que l’on éprouve face a une machinerie humaine presque diabolique qui ne vit que pour elle-même et son propre système… et je réalise certainement mal ce que veux dire sept années de ce régime …».

 

Après cette lecture je reste rêveur: « ça allait jusqu’aux mots clefs qu’elle devait utiliser dans ses déclarations ou la réécriture de son histoire».

Je le savais, je l’ai dit cent fois. Il y a donc bien des groupes féministes qui coachent les femmes dans des plaintes de ce genre. Le même vocabulaire, la même attitude dans toutes les affaires. Et la bêtise des tribunaux et de certains juges qui par incompétence ou autre ne font plus leur travail normalement. C’est comme cela, sur le même genre de mots et d’attitudes, que Khalid Naji a été condamné l’an dernier - injustement à mes yeux. Et je réalise mieux que je suis un miraculé car dans ce genre de mensonge l’homme est perdant.
Ce féminisme-là, celui que je combats, il faudra le détruire entièrement. Il ne doit rien rester de ce terrorisme féministe qui ne parle au nom des femmes que pour leur voler leur territoire et leur âme.

 


Je précise que l’expéditeur de ce message est identifiable, l’information est vérifiable, comme ce fut toujours le cas dans mes déclarations sur cette affaire.
Ce qui ressort et que je sentais bien sans pouvoir très explicitement le démontrer, est l’influence d’un groupe féministe radical qui oeuvrait dans l’ombre et qui m’avait choisi pour faire un exemple.

Je comprends d’autant mieux l’irrationalité de toute l’affaire, de l’instruction jusqu’au procès. Et mon intuition sur l’influence active de certaines féministes dans l’affaire n’était pas un fantasme. Cela s’est réellement passé!

Et ce groupe, ainsi que tous ceux qui ont tiré les ficelles et qui doivent avoir verdit lors de mon acquittement total, doivent bien sûr continuer à me voir coupable et à me nuire.

Alors, si ces gens me lisent, qu’ils sachent que si j’apprends quoi que ce soit dans ce sens, ils devront d’une manière ou d’une autre rendre des comptes. J’ai retrouvé plus de paix depuis deux ans, mais je reste avec un signal d’alarme gros comme une montagne.

 

Il faut rester vigilant. L’affaire d’Outreau, la mienne et beaucoup d’autres ne doivent être inutiles.

Fausses accusations = viol moral !…

 

Texte original :

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2010/07/27/fausse-accusation-un-proche-de-l-accusatrice-m-ecrit.html

MERCI D’Y DEPOSER VOS TEMOIGNAGES ET COMMENTAIRES

 

Stop aux fausses accusations contre des hommes innocents !

 

Chaque jour, un homme correct et innocent se retrouve faussement accusé d’un crime qu’il n’a pas commis !!!
Il peut être faussement accusé de violence conjugale, même s’il est un vrai gentleman et qu’il n’a jamais nuit à son épouse ou sa petite amie.
La Police ne se soucie pas de l’entendre. La Police ne veut pas entendre que l’épouse ou la petite amie peut-être la violente.

Chaque jour, un homme est accusé à tort de viol. C’est un crime horrible. Imaginez comment il se sent, d’être vu par les gens qui le considère comme un malfaiteur, alors qu’il est innocent. Il perd son emploi et sa famille.
Il perd ses amis. Il perd sa liberté et sa réputation. Tout cela à cause d’une fausse accusation faite par une personne vindicative qui pourrait être confondue.

Y a-t-il des hommes violents ? Bien sûr. La Police et les procureurs les traitent en conséquence.

Y a-t-il des femmes violentes ? Bien sûr. La Police et les procureurs se plient en quatre pour les conduire à la justice.

Eh bien, cela se termine maintenant.

Il est temps de prendre position pour protéger les innocents contre les forces du mal. Peu importe à ce que ressemble les forces du mal en question!
La Juge Judy entend les cas où la mère accuse le père de la violence domestique après la dégradation de leurs relations.
La Juge Judy gronde la mère pour l’utilisation de fausses allégations de violence domestique comme une arme, au lieu d’un bouclier.

Lien vidéo direct :
Judge Judy - False Allegations-Part 1
http://www.youtube.com/watch?v=1eyIJ1EcTOY
Judge Judy ~ False Allegations~ Part 2
http://www.youtube.com/watch?v=NRCoDjLVx8o&feature=channel

 

 

 

 

 

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »